• Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités

DERMATOLOGIE

 

                                                                 Cancer de la peau

 

Ce sont des cancers de la peau prédominant au visage et sur les régions exposées au soleil.
Il en existe deux formes :

1 - LES EPITHELIOMAS BASOCELLULAIRES
En général situés sur les zones découvertes, de bon pronostic car restant purement locaux.
Ils sont exceptionnels sur peau noire.
Les lésions sont variables, souvent érythémateuses, avec un centre plus blanc et entourées parfois de petits grains.
Elles sont centrifuges et parfois recouvertes de squames
Ces épithéliomas sont souvent primitifs mais peuvent parfois succéder à une kératose sénile (taches de vieux) .
Ils sont donc plus fréquents chez les sujets âgés.
Ils sont plus fréquents chez l'homme que chez la femme.

2- LES EPITHELIOMAS SPINOCELLULAIRES
De moins bon pronostic car peuvent métastaser (envoyer des cellules cancéreuses dans d'autres organes, les ganglions en particulier) .
Surviennent souvent sur les cicatrices, sur d'anciennes brûlures, sur un ulcère de jambe qui ne guérit pas.

Ils se présentent souvent comme une lésion crouteuse reposant sur une base indurée, croûte qui se reproduit si on l'arrache. Cette croute pouvant constituer une véritable corne cutanée.

Ils peuvent également se présenter comme une ulcération à fond sale sécrétant un liquide ; le bord est irrégulier et la base et le pourtour sont également indurés (dur) .

Ils surviennent plus volontiers chez l'homme que chez la femme (3 hommes pour 1 femme) .
Ils peuvent apparaître dès l'âge de 30 ans, toucher les peaux claires mais également les peaux noires.

CAUSES

-Une prédisposition génétique peut être notée, en particulier chez les sujets atteints de XERODERMA PIGMENTOSUM , de NAEVOMATOSE BASOCELLULAIRE et d'ALBINISME (voir ces termes) .

-Certains déficits immunitaires peuvent favoriser la survenue de cancers cutanés:
Immunothérapie pour prévenir un rejet de greffe,
traitement immunosuppresseur au long cours,
sida,
papillomavirus.

-Certaines altérations tissulaires
cicatrices de brûlures, ulcères de jambe, dégâts photo-induits, lichen scléreux, photothérapie par rayons ultra-violets.

-Professionnelles: atteinte par le goudron, l'arsenic, les hydrocarbures.

TRAITEMENT

Le traitement fait appel avant tout à la chirurgie.
La radiothérapie peut parfois être utilisée pour des tumeurs difficiles à opérer, du fait de leur localisation en particulier.
La radiothérapie doit cependant être évitée dans les épithéliomas basocellulaires sclérodermiformes.

RAPPEL IMPORTANT :
-Toute tumeur ulcérée du visage chez un sujet âgé doit être considérée à priori comme cancéreuse et nécessiter une BIOPSIE .
-Toute prolifération cutanée qui dure doit faire consulter.
-Il ne faut jamais arracher une croûte même inesthétique.

 

LE PRURIT

Définition du prurit

Le prurit est le terme médical pour caractériser la démangeaison de la peau, qui conduit à se gratter pour apaiser la sensation désagréable. La « grattouille » est due à la stimulation de certains récepteurs nerveux de la peau, par des substances comme l’histamine. Cette libération locale de substances excitatrices n’a pas toujours de cause évidente : un prurit peut exister sans qu’il y ait de lésion dermatologique.

Causes des démangeaisons dues au prurit  

Lésion cutanée

Le prurit peut accompagner une lésion cutanée. Il « suffit » au patient, ou au médecin, de la reconnaître pour connaître la cause du prurit et la traiter en conséquence. Les situations les plus fréquentes sont l’eczéma atopique, l’urticaire (allergie alimentaire, de contact, médicamenteuse, ou par piqûres d’insectes), infections cutanées par des champignons (dermatophyties), la gale (maladie très contagieuse causée par le sarcopte et favorisée par une mauvaise hygiène), les coups de soleil (lucite estivale), les piqûres d’insectes, ou encore des allergies à certains médicaments (toxidermies médicamenteuses), enfin la varicelle.

Les symptômes cutanés qui peuvent survenir avec les démangeaisons de la peau

démangeaisons de la peau peut se produire avec d’autres symptômes liés à la peau, y compris:

  • Cloquage
  • Brûlant
  • Peau craquelée
  • Irritation
  • Douleur
  • Éruption
  • Mise à l’échelle
  • Enflure

D’autres symptômes qui peuvent survenir avec les démangeaisons de la peau

démangeaisons de la peau peuvent se produire avec des symptômes liés aux systèmes du corps autres que la peau, y compris:

  • Diminution de l’appétit
  • Fatigue
  • Symptômes pseudo-grippaux ( fatigue , fièvre , maux de gorge, maux de tête , toux, courbatures et des douleurs)
  • Mal de tête
  • Irritabilité chez les nourrissons et les enfants
  • La douleur articulaire
  • Les yeux rouges
  • Les éternuements et le nez qui coule
  • Stress
  • Perte de poids inexpliquée
  • foie

Quelles sont les complications possibles de démangeaisons de la peau?

Les complications de la peau des démangeaisons dépendent de la maladie, un trouble sous-jacent et la maladie. Identifier et traiter la cause sous-jacente des démangeaisons de la peau est important de minimiser les complications potentielles. Dans certains cas, démangeaisons de la peau elle-même peut aussi conduire à des complications, surtout si le cycle de grattage est sévère et conduit à une rupture de la peau.

Les complications potentielles des démangeaisons de la peau

Au fil du temps, démangeaisons de la peau peut conduire à diverses complications:

  • L'infection bactérienne ou fongique de la peau et des tissus environnants
  • Changement permanent dans la texture de peau (névrodermite)
  • Décoloration de la peau permanent
  • Cicatrices

Que fait le médecin pour soulager le prurit ?

Il tente de déterminer la cause des démangeaisons. En plus d’un entretien et d’un examen approfondi, il fait procéder le cas échéant à des analyses complémentaires telles que dosages sanguins, prélèvement de peau ou test d’allergie. Le traitement dépend des causes.

Pour calmer une vive démangeaison, le médecin peut également prescrire des médicaments destinés à soulager les symptômes indépendamment de leur cause.

Comment prévenir les démangeaisons ?

Si vous avez une prédisposition à avoir des démangeaisons, essayez de vous prémunir contre le prurit et une peau sèche en hydratant votre peau. On trouve en pharmacie et parapharmacie de nombreux laits, crèmes et pommades destinés au soin quotidien des peaux sèches. Évitez, par exemple, les produits de bain et de douche parfumés et trop détergents.

 

                                                                  Dermatite des plis

 

Le candida albicans est un champignon qui se développe surtout sur certains terrains fragiles: sujets âgés, nourrissons, diabétiques, déficients immunitaires (dans le sida cela fait partie des infections opportunistes) .

Candidoses superficielles


- Le muguet :
il existe une sécheresse et une rougeur des muqueuse buccales. La langue et la face interne des joues sont douloureuses. Puis apparaissent des granulations blanchâtres qui deviennent confluentes et qui forment un véritable tapis, une forme chronique peut s'observer chez l'adolescent et évoluer par poussées.

- La perlèche :
C'est une fissure douloureuse des coins de la bouche

- La dermatite des plis :
la peau est rouge, une macération est de règle et un enduit blanchâtre souvent nauséabond recouvre les lésions.

- L'onyxis
C'est l'atteinte de l'ongle par le champignon. Le tour de l'ongle peut être atteint et la douleur peut être intense(c'est le perionyxis) .

Candidoses profondes

:


Elles peuvent être digestives (oesophage, estomac, intestin), respiratoires,génitales ou urinaires.
Une septicémie peut parfois se voir souvent en rapport avec une porte d'entrée thérapeutique (catheter de perfusion) .

TRAITEMENT

Le traitement des candidoses superficielles repose sur l'application de pommades antimycosiques : Mycostatine, Pevaril, Mycolog etc...

Le traitement des candidoses profondes, sur l'administration de : Fungizone, Mycostatine etc..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La conduite à tenir en cas de démangeaisons

 

1- Dans tous les cas, nettoyer et désinfecter les lésions cutanées s’il y en a, pour éviter une infection.


2- Appliquer une crème émolliente (qui protège la peau) afin de protéger la peau sèche ou sénile.


3- Ne pas « jouer au docteur » en appliquant un autre type de crème dont on ne connaît pas les effets, ni prendre de médicaments sans ordonnance médicale, au risque d’aggraver la situation.


4- Le bon traitement est toujours celui de la cause exacte : seul le bon diagnostic garantit le bon traitement.