• Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités
  • Nos activités
    Nos activités

LE PLANNING DES ACTIVITES

Le planning des activités

 Au sein d’un service hospitalier.

 

I- Introduction :

        Un planning est une répartition des tâches paramédicales, par compétence, ou à tour de rôle, entre le personnel soignant d’un même service.

Il permet de mieux coordonner et superviser les différentes prestations fournies par le service ; et de suivre de prés, le rendement du personnel.

      Le planning est établi par le major, à la fin du mois ; signé par le médecin de service, et affiché à l’intention du personnel et des responsables dans  le bureau de major, sur le tableau de bord.

II- Définition :

         Le planning est un programme rationne de travail et de production, qui décompose les activités à réaliser en tâches élémentaires, afin de les maîtriser.

        C’est un emploi  propre à une activité ; la situant (l’activité) dans un temps et dans un espace, bien déterminés. Cela, en vue d’un rendement apprécié.

III-  Comment établir un planning ?

              Nous sommes appelés, tant que futur infirmiers, à diriger un jour, un service hospitalier. Il sera alors, de notre devoir d’établir un planning.

            Deux systèmes s’imposent :

 1- Le système de répartition des tâches :

              Deux possibilités à en envisager :

       A-  le système de répartition par salle:

           C’est un planning à long terme ; qui consiste à nommer pour chaque salle, un infirmier

        Nous savons, que même dans un seul service, les prestations diffèrent d’une salle à l’autre.

         Prenons comme exemple, le service de médecine. Une salle de Cardiologie dont, les malades sont souvent fatigués, nécessite plus de  surveillance et de savoir faire, qu’une salle de Dermatologie, où les malades sont plus ou moins mieux portants.

        Le choix du personnel et de la salle, se base, donc, sur les potentialités l’infirmier, et sur ses compétences vis-à-vis des tâches proposées.

          Il s’agit donc d’un choix difficile ; qui dépend, en premier lieu, de la réputation (l’image)  de chaque infirmier, au sein de son service « Autant de choisir le meilleur pour le bon !»

         è   Le planning par salle

                 Les normes du ministère de la santé désignent, pour le fonctionnement d’un service hospitalier de 60 lits, une équipe paramédicale de 16 personnes :

-          1  IDE, 1é grade, en fonction de major.

-          3 infirmiers diplômes par unité de soins.

-          12 infirmiers auxiliaires (AS B).

Donc ce cas, la répartition par salle sera :

-          1 IDE pour 10 salles.

-          1 ASB, pour 5 salles.

Parfois, le major est contraint, par manque de personnel, de planifier selon le nombre d’infirmiers existants au sein de son service

 

 

è Voici  le planning modèle, pour un service de médecine de 5 salles, dont l’effectif d’infirmiers est réduit à 5 infirmiers.

 

 

 

 

 

Planning par salle

 

Pour un service de 5 infirmiers

 

 

 

                   Personnels

 

   Salles

 

 

Mr Adil

 

Mlle Hanane

 

 

Mme Kabira

 

 

Mr Hicham

 

Mr Abdallah

 

Gastro

 

X

-

-

-

-

 

Endocrino

 

-

X

-

-

-

 

Cardio

 

-

-

X

-

-

 

Dermato-vénéro

-

-

-

X

-

 

Maladies infectieuses

Isolement

-

-

-

-

X

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 B-le système de répartition «par tâches à tour de rôle » :

C’est un planning actif. Le système concerne la répartition par «tâches à tour de rôle».

Il s’agit d’un circuit fermé, qui se fait par équipes de deux infirmiers (au moins). Chaque équipe exerce, alternativement, un paquet d’activités, pour une durée d’un mois.

Son établissement et la désignation des groupes se font tous les trimestres, en accords, avec le personnel  et le médecin chef du service.

 

 

 

Modèle du système

« Par tâches »

 

 

 

Activités / Les groupes

 

1er

Mois

(janvier)

2éme

Mois

(février)

3éme

Mois

(Mars)

Observations

 

Activités de Nursing :

  - Literie.

  - Toilettes.

  - Alimentation.

Surveillance :

  - La prise des constantes.

  - Les analyses des urines.

 

A

B

C

 C’est une rubrique ouverte pour les nouvelles consignes concernant :

      - Les techniques ;

       - La documentation ;

       - Les changements de personnel ou d’activités, survenus au cours du trimestre

 

Les soins :

 - Traitement.  

 - Prélèvements.

 - stérilisation.

 

B

C

 

A

 

salle d’isolement.   

C

A

B


ì L’équipe A :                      

-          Mme ZAZI

-          Mlle Hanana

 ì L’équipe B :

-          Mr Adil

-          Mme kabira

ì L’équipe C :

-          Mr Hicham

-          Mr : Abdallah     


 

 

     Observation :

              N’nous avons introduit le nom de notre respectueuse encadrante dans la liste, pour compléter les équipes, sachant que notre groupe de stage, se compose seulement de 5 stagiaires.

 

   2- La gestion du temps libre :

Le major doit prendre en considération la gestion du temps libre. Il est appelé à combler les heures creuses par des réunions, dont l’ordre de jour sera, soit en fonction des problèmes rencontrés, soit en vue d’améliorer la qualité des prestations dispensées, par l’introduction de nouvelles techniques, soit pour informer le personnel de directives provinciales, ou ministérielles.

IV Conclusion :

Le planning est la meilleure façon de gérer le temps, de se partager les responsabilités, et  de superviser les activités et le personnel.

L’autorité attribuée au major, comme chef du service, exige de lui, d’imposer le respect du planning et de  son application par le personnel.